AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la croisée des destins.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aziliz
Victime
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Aux archives...
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: A la croisée des destins.   Jeu 7 Sep - 4:21

Voilà, il y a quelques temps j'ai commencé cette fic'... Je n'ai encore pas eu l'occasion de la faire lire à qui que ce soit, vous serez donc mes cobayes. Si vous voulez une suite, faites moi signe et le cas contraire... dites le moi aussi !
Avertissement : l'enquête policière n'est pas géniale du tout, c'est assez compliqué à écrire. J'éspère faire mieux les fois prochaines !

A LA CROISEE DES DESTINS


L’hiver était arrivé en traître à Philadelphie, prenant de cours les habitants. Les températures étaient descendues d’un seul coup pour atteindre des records de froid et un vent glacial soufflait sur la ville. Le petit parc à l’est de la ville n’avait pas été épargné : une épaisse brume noyait les contours des arbres, leur donnant un aspect effrayant. Le givre crissait sous les pas des quatre inspecteurs de police. John Stillman parcourut des yeux ce paysage désolé, les lieux lui étaient familiers pourtant il était persuadé de s’être égaré… Quelque chose clochait. Il relut les indications fournies par le sergent Flaherty. « A l’entrée prendre à droite, puis a gauche à la fontaine. Suivre le chemin jusqu’au bout. C’est ce que j’ai fait… »Marmonna-t-il. « Est-ce qu’on est perdu Chef ? » La voix rieuse de sa collègue. Il releva les yeux vers elle, et croisa le regard bleu pétillant de Lilly Rush. Juste à côté d’elle, Scotty Valens marchait la tête basse, et les épaules voûtées. Trop de soucis pour un si jeune homme songea brièvement Stillman avant de répondre au sourire moqueur de la jeune femme. « Non. Je ne me suis pas trompé, je suis sur que c’est ici. » Elle regarda autour d’elle. « Il n’y a personne.
- Je vois bien. Pourtant j’ai suivi les indications à la lettre… » Lilly eut un sourire mutin. « Vraiment ? » Il lui jeta un regard assassin.
« Inspecteur Stillman ? » Tous les trois sursautèrent, un jeune homme d’une trentaine d’année venait de surgir devant eux, trouant le brouillard grisâtre. Il avait une carrure de lutteur, de grands yeux noirs et une mâchoire carrée. Impressionnant, était l’adjectif qui venait à l’esprit lorsqu’on le voyait. Surtout dans ces conditions. « je suis le sergent Flaherty, se présenta-t-il, je me demandais où vous étiez passés… C’est facile de se perdre avec ce brouillard.
- Oh, nous n’étions pas perdu, rétorqua Lilly avec amusement. Nous suivions vos indications à la lettre, n’est ce pas chef ?
- Exactement. Voici l’inspecteur Rush. Et l’inspecteur Valens. » Scotty semblait perdu dans ses pensées, il sursauta en entendant son nom. « Euh.. Bonjour. » Sa coéquipière le regarda d’un air inquiet, avant de reporter son attention sur Flaherty.
« Que nous vaut le plaisir de cette balade matinale ?
- Suivez moi…. » Le policier les guida jusqu’à un coin très reculé du parc, personne n’avait du y mettre les pieds depuis longtemps et la nature avait repris ses droits. Des buissons envahissaient tout, les inspecteurs durent lutter pour parvenir à la scène de crime. C’était un petit trou entouré de buissons, il n’était pas profond et on distinguait très nettement un corps de jeune fille dans le fond. C’était une adolescente d’une vingtaine d’années, de taille moyenne. Détail troublant elle portait seulement une chemise de nuit, et était pieds nus. Mais le pire c’était la façon dont elle avait été tuée : quelqu’un lui avait arraché le cœur. Lilly détourna la tête tandis que Scotty levait les yeux au ciel en poussant un juron. « C’est pas possible ! »
« Il s’agit de Carry Wilkins. 19 ans. » Stillman regarda le visage de la victime. « Alors il a recommencé, soupira-t-il.
- On dirait. C’est pour cela que je vous ai appelé.
- Vous avez bien fait… » Lilly le regarda d’un air perplexe. « Je peux avoir des éclaircissements ?
- Il y a 4 ans, nous avons retrouvé le corps d’une femme à cet endroit même. Même circonstances du décès. On lui avait elle aussi arraché le cœur…
- C’était peut être un imitateur ?
- Possible. Mais j’en doute… La première victime s’appelait Gillian Wilkins.
- Wilkins…comme…
- Comme Carry, oui. C’était sa mère. »


Dernière édition par le Jeu 7 Sep - 4:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aziliz
Victime
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Aux archives...
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Jeu 7 Sep - 4:22

CHAPITRE 1 : Un drôle de témoin...

Lilly s’agenouilla près du corps, imitée par ses collègues… Elle jeta un œil alentour lorsque quelque chose attira son attention. La jeune femme se figea, la main sur son arme.
« Que se passe –t-il ? » Elle posa un doigt sur ses lèvres, leur intimant de parler moins fort. « On a bougé…dans le buisson… »Chuchota-t-elle.
« Ça doit être un rat, ou un truc comme ça, intervint Flaherty. Y’en a plein les bois. » Sans l’écouter, elle se glissa lentement à l’endroit remarqué, puis écarta le feuillage avec précaution….

« Chef ! Vous devriez venir voir ça… » Les trois hommes la virent rengainer son arme, ils s’approchèrent de leur collègue. « Putain ! Une gosse… Jura le sergent. Tout au fond du bosquet, se trouvait une petite fille. Recroquevillée sur elle-même, pieds nus dans la neige, elle poussa un cri d’effroi en les voyant arriver. Elle ressemblait à un animal pris au piège. Un rideau de boucles brunes masquait son visage. Flaherty tendit sa grosse main de boxeur dans sa direction, pour la sortir de là. « Viens petite ! Faut pas rester là… » L’enfant recula encore, en tremblant. « On dirait que vous lui faites peur, remarqua Scotty. Je me demande ce qu’elle a bien pu voir…
- Qui sait, elle pourra peut être reconnaître le meurtrier ? Quel âge elle peut avoir ? » Lilly était restée silencieuse et observait la petite fille. Elle avait l’air terrorisée… Comme une autre petite fille, il y a des années. La jeune femme tendit les mains, paumes ouvertes au ciel et resta immobile. Cette fois la fillette ne bougea pas, au bout de quelques secondes elle releva les yeux. Lilly fut aussitôt frappée par l’intensité du regard : deux grands yeux noirs qui brillaient d’intelligence. Il y avait aussi de la peur, de l’incompréhension. Leurs regards se croisèrent, puis l’inspecteur baissa les yeux pour ne pas l’effrayer.

Stillman avait éloigné Scotty et Flaherty qui dissertaient sur la fiabilité du témoignage éventuel de la gosse. Du coin de l’œil, il observait les gestes de sa subalterne. A quoi jouait elle ?

Elle avait désormais ôté son arme, et son manteau avant de s’asseoir sur le sol glacial. Elle étala le vêtement juste à côté d’elle. Elle n’était qu’à quelques mètres de la petite fille. Celle-ci regardait le chaud tissu avec envie… Puis elle jeta un regard interrogateur vers Lilly, qui acquiesça doucement. La brunette approcha avec précaution, et se figea au dernier moment. Alors la jeune femme sortit sa carte de police pour lui tendre, la fillette s’en empara avec une vivacité surprenante. L’enfant tourna et retourna la carte dans tous les sens, pointant un index interrogateur vers Lilly. « Je m’appelle Lilly. Je suis de la police. » Murmura t-elle. « Tu ne risques rien ». Sans un mot, l’enfant vint s’asseoir sur l’épais manteau, si proche que la jeune inspectrice pouvait désormais entendre la respiration accélérée par le stress. Elle tendit la main vers les cheveux bruns. Ses collègues retinrent leur souffle, se préparant à ce que la fillette ne tente de s’enfuir. Mais il n’en fut rien… Elle resta parfaitement immobile, plantant son regard noir dans les yeux clairs. Lilly effleura les boucles avec une douceur infinie et retira la neige qui scintillait sur la petite tête. Puis elle ouvrit les bras, comme une invitation. Pendant quelques secondes le temps sembla se figer, les trois hommes n’osaient plus bouger de peur de la faire fuir. La fillette se leva….et vint se lover dans les bras féminin. Lilly referma son étreinte, la couvrit de son manteau avant de lui murmurer à l’oreille « Tout va bien, chérie. Je suis là maintenant »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numb22z
Sergent
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 30
Localisation : philadelphie
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Jeu 7 Sep - 5:28

On reconnaît bien le côté réconfortant de Lilly lors de ses prises de contact ^^

Agréable à lire et très bien écrit I love you

l'intrigue à l'air vraiment pas mal non plus, même si c'est vrai que c'est dur d'écrire (pour les flash-backs & Co...)

Tu t'en sors à merveille !!

_________________


Dernière édition par le Jeu 7 Sep - 5:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numb22z.cowblog.fr/
sara86
Sergent
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Jeu 7 Sep - 5:46

Elle est géniale !!! BRAVO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elise
Serial killeur
avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Jeu 7 Sep - 11:56

elle est super!! Bravo!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aziliz
Victime
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Aux archives...
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Sam 9 Sep - 8:26

Merci ! Embarassed

Voilà, la suite...

Chapitre 2 : Premier contact et étrange Alchimie

Lilly se redressa, sa jeune protégée étroitement serrée contre elle. Elle pouvait sentir les battements désordonnés du petit cœur contre sa poitrine, cette enfant était terrorisée. Elles restèrent ainsi de très longues minutes, sans un mot, jusqu’à ce que le rythme cardiaque ralentisse. Les trois policiers les regardaient ne sachant plus très bien quelle attitude adopter. La jeune femme leur fit un sourire rassurant, et s’approcha de l’ambulance.- Flaherty l’avait averti sitôt découvert l’ « intruse »- Instinctivement, l’enfant resserra son étreinte. « Tout va bien, chuchota-t-elle. Personne ne te fera de mal. » Elle voulut la déposer sur la banquette du véhicule, mais les petites mains se crispèrent sur le chemisier bleu clair. « C’est bon, je ne te lâche pas » Lilly s’assit alors dans l’ambulance, la petite fille sur les genoux pour que l’urgentiste l’examine. La fillette se calma un peu, mais continuait de sursauter à chaque nouveau contact ou bruit inconnu.
Stillman vint vers elles quelques minutes plus tard. « Comment va-t-elle ? Demanda –t-il au médecin. « Pas trop mal vu ce qu’elle a du subir. Elle est légèrement déshydratée… ce qui va s’arranger rapidement, l’hypothermie n’a pas eu le temps de se déclarer. Faudrait quand même lui passer des vêtements secs. Par contre elle est en état de choc…J’ai voulu lui administrer un calmant, elle a eu l’air si apeurée que l’inspecteur Rush m’a dit de ne pas le faire.
- Vous pensez qu’elle va pouvoir parler ? Est-ce qu’elle vous a dit quelque chose ? » L’homme eu un rire bref. « Non. Il a déjà fallu que votre collègue la tienne pour que je puisse la toucher, alors… Pour ce qui est de parler… J’en sais rien. Il faudrait voir avec un psy, mais d’après mon expérience les enfants éprouvent toujours le besoin de parler de ce qui leur est arrivé. Tôt ou tard, elle le racontera… Mais je ne peux pas vous dire quand.
- Bien. Je vous remercie » Il reporta son attention sur la fillette, toujours blottie dans les bras de sa collègue. Toutes les deux semblaient si proches que cela en était troublant. « …services sociaux… » Il s’aperçut soudain que le médecin parlait toujours. « Pardon ?
- Je disais que je devrais emmener cette petiote avec moi, à l’hôpital qu’ils préviennent les services sociaux mais…
- Mais ?
- Je ne pense pas qu’elle ira ou que ce soit sans votre collègue. » Stillman soupira. En effet, les séparer risquait d’être difficile… Il se dirigea vers Lilly, que Scotty avait déjà rejointe. « Lilly, il faudrait que vous expliquiez à cette petite que les médecins vont l’emmener aux services sociaux… » Le regard bleu se troubla. « Chef je ne pense pas que…
- Rush.
- OK, ok. » Elle détacha lentement les petits bras de son cou, pour se trouver face au visage de l’enfant. « Ey… Tu vas aller avec le Dr. Tu vas voir il est très gentil…Il va t’emmener au chaud. » Les pupilles noires se dilatèrent sous la concentration, et la brunette tendit un doigt interrogateur vers Lilly. « Non, chérie. Je ne peux pas venir avec toi… » Aussitôt elle fondit en larmes, s’agrippant de toutes ses forces au cou de l’inspectrice. Celle-ci releva les yeux vers ses collègues. « Désolée Chef. » Dit elle avec un sourire tremblant, les yeux embués. Scotty se racla la gorge. « On pourrait l’emmener avec nous. On ne sait jamais, si elle a vu le tueur, elle dira peut être quelque chose d’intéressant…
- On ne sait pas si elle parle.
- Ben elle parlera par gestes. C’est notre témoin, la procédure voudrait qu’on l’interroge. » Le chef de l’unité ferma les yeux. « Ok, capitula-t-il. On l’emmène jusqu’à ce qu’on sache qui elle est et ou est le reste de sa famille… » Lilly adressa un regard reconnaissant à son coéquipier, et les suivit jusqu’à la voiture.

Durant le trajet, Scotty les observa toutes les deux. La petite fille était lovée dans les bras de Lilly qui lui caressait les cheveux… Il était surpris de la voir si maternelle. Il n’aurait jamais cru qu’elle pouvait s’attacher à un enfant. Bien sûr, elle était toujours touchée lorsqu’ils enquêtaient sur la mort d’enfants mais elle prenait bien garde à ne pas se laisser emporter par ses sentiments. Elle restait professionnelle. Là c’était différent, un peu comme si elles se connaissaient depuis toujours. Il croisa soudain le regard de la jeune femme dans le rétroviseur, et sourit. « On dirait qu’elle t’a adopté, plaisanta –t-il.
- On dirait. » Répéta sa collègue, songeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sara86
Sergent
avatar

Nombre de messages : 100
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Dim 10 Sep - 11:35

Waouh !!! encore encore s'il te plaît !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aziliz
Victime
avatar

Nombre de messages : 18
Localisation : Aux archives...
Date d'inscription : 07/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Mar 19 Sep - 3:25

Merci !

CHAPITRE 4

L’arrivée fut un peu délicate, la foule ayant apeurée la fillette. Elle était cramponnée au cou de Lilly, et serrait si fort que la jeune femme avait du mal à respirer. « Du calme. Je ne te lâche pas. » Vera arriva à grands pas vers eux, café en main et l’air grognon. « Ah vous voilà enfin ! Vous avez foutu quoi ? » Apercevant le précieux fardeau de sa collègue. « C’est qui cette gosse ? Qu’est ce qu’elle fait dans tes bras ?
- Ne crie pas, tu lui fais peur. Signala Scotty. C’est… » La voix de Jeffries l’interrompit dans son explication. « Bonjour ! Vous revoilà, finalement. » Il posa son regard noir sur la fillette. « Qui est ce ?
- Notre témoin. » Acheva Scotty. Avec un bon sourire, Jeffries se pencha vers elle. « Bonjour, Mlle. Comment tu t’appelles ? » Son geste n’eut pas du tout la réaction escomptée, la petite poussa un cri apeurée et enfouit son visage dans l’épaule de Lilly. « Ce n’est rien. Personne ne te veut de mal, chérie.
- Ok. Messieurs, suivez moi je vais tout vous expliquer » intervint Stillman. « Lilly ? Vous allez changer la petite. Et vous nous rejoignez.
- Bien chef. »

Les quatre inspecteurs se réunirent dans les bureaux. « Bien, la police a retrouvé ce matin le corps de Carry Wilkins, assassinée probablement dans la nuit. C’est au petit matin que deux gamins en quête de sensations fortes, venus se faire un cache cache dans le parc l’on retrouvée. Ils sont tombés dessus, littéralement. C’est une ado de 20 ans. Signe particulier : son meurtrier lui a arraché le cœur. Le légiste nous faxera son rapport dans la journée, pour savoir si c’est post mortem.
- le rapport avec nous ?
- Sa mère est décédée dans les mêmes conditions, il y a bientôt quatre ans.
- Et la gosse ? Elle vient d’où ?
- Nous n’en savons rien. On l’a retrouvé à quelques mètres du cadavre, cachée dans un buisson. Elle était terrorisée.
- Ses parents sont où ?
- Là non plus aucune idée, elle n’a pas ouvert la bouche une seule fois et one ne sait même pas son prénom. Il faudrait lancer une recherche… Et aller aux archives, rouvrir le dossier Wilkins. »

Pendant ce temps, Lilly avait emmenée la petite fille dans les douches. Elle s’agenouilla pour se retrouver à sa hauteur, et sortit du sac les vêtements fournis par les médecins. « Tu vas enlever tes vêtements tu veux bien ? » La fillette la regarda avec gravité mais ne bougeait pas. « Viens, je vais t’aider. » La jeune femme releva délicatement la petite manche lorsque quelque chose scintilla au poignet de la fillette. Une gourmette. « Grace – 5 mai 2002 » Lut elle à mi-voix. « C’est ton prénom, c’est ça ? » Hochement de tête quasiment imperceptible. « Tu comprend tout ce que je te dit, n’est ce pas ? »Sourit Lilly. Elle ôta le haut du pyjama, remarquant au passage un hématome sur le bras gauche. Puis elle lui enleva le pantalon et ce qu’elle découvrit lui glaça le sang.
Des bleus. Certains anciens, d’autres plus récents. Des bleus et pire… Lilly sentit une vague de nausée l’envahir, elle prit une longue inspiration et réussit à calmer son estomac. Elle se laissa glisser sur le carrelage froid, et resta la tête entre les mains pendant quelques secondes.

Flash
Il fait nuit noire. Grace est recroquevillée dans son lit, et dort. Soudain, un bruit de pas lourd se fait entendre. La petite fille se réveille en sursaut et se met à trembler. Les pas se rapprochent, et une silhouette fait irruption dans la pièce. Les larmes roulent sur les joues de la fillette.

Fin du flash

Comment pouvait on faire cela à une enfant ? C’était tellement… Elle sentit une larme rouler sur sa joue. Passé et présent se mélangeaient une fois de plus. Lorsqu’elle releva les yeux Grace n’avait pas bougé, elle la dévisageait d’un air intrigué. « Ok Grace ! Pas d’inquiétude, tout va bien. » Elle se força à sourire. « Allez, à la douche. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
numb22z
Sergent
avatar

Nombre de messages : 116
Age : 30
Localisation : philadelphie
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Mar 19 Sep - 5:13

chapitre 3, non ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://numb22z.cowblog.fr/
SaKaRtOnEgRaV
Victime
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2007

MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   Sam 28 Juil - 19:32

woaaaaaa je suis totalement fan !!!!!!!! je veux une suite stp !!!!!!!!!!!!
Jadoreee de trop !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sakartonegrav.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la croisée des destins.   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la croisée des destins.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Croisée Des Destins (1995)
» Bruno de STABENRATH - Dictionnaire des destins brisés du rock
» RE DESTINS CROISES (Prix Mille Saisons)
» Fin des Ames Croisées, début du ... prochain livre ?
» Les âmes Croisées !!! Le nouveau livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cold case : Affaires non classées :: Fanarts- Commandes - Concours :: Fanarts :: Fanfics-
Sauter vers: